Blog

La recommandation d’affaire

Voilà un terme qui fait aujourd’hui partie de notre quotidien. On vous en parle comme d’une clé, on l’entend et on l’utilise….

Mais en fait, c’est quoi une recommandation ?

Le Larousse nous propose « Action de recommander quelqu’un, de le signaler à la bienveillante attention d’un autre » ou « Conseiller vivement quelque chose à quelqu’un ». Bien!

Toutefois, en Réseautage Productif, nous allons plus loin. Je vous transmets ci-après l’essence de ce que j’y vois :

Une recommandation est l’initiation d’un contact de qualité avec une personne tierce,

  1. qui a un besoin (exprimé ou admis) pour des produits ou services,
  2. à laquelle on a parlé de la personne qui offre ceci et
  3. qui a donné son accord pour une prise de contact.
La recommandation d'affaire, un cadeau fort précieux !

La recommandation d’affaire, un cadeau fort précieux !

Ainsi, il s’agit d’un cadeau fort précieux ! Si l’un de ces éléments venait à manquer, ne transmettez pas votre recommandation car elle n’est pas de qualité. Elle comporterait un risque trop élevé de nuire ou de décevoir.

C’est uniquement lorsque vous savez que la personne tierce attend d’être contactée, veut être contactée, que votre recommandation est mûre et de qualité.

Résumons : Une bonne recommandation d’affaire veut donc dire que :

La personne A (« recommandant ») a parlé à une personne tierce de la personne B (« recommandé »). La personne tierce a exprimé l’intérêt à ce que la personne B la contacte. Elle dispose de la carte de visite de cette derniére et attend sa prise de contact avec plaisir voire parfois de l’impatience.

Vous comprendrez donc aisément que les « pêchés mortels » sont

– ne pas donner suite à une recommandation,
– contacter la personne tierce d’une manière désintéressée, désinvolte ou malpolie ou£
– fournir un mauvais produit ou service.

Avec un tel comportement, vous compromettez la réputation de la personne qui vous a recommandé. Bien entendu, cela se saura très vite et plus personne ne vous recommandera. Plus jamais.

Soyons donc « recommandables » ! Re-Larousse : « Qui mérite d’être recommandé, digne d’estime et de considération ».

De plus, c’est tout aussi naturellement – et fortement recommandé – qu’après avoir donné une recommandation, vous preniez renseignement auprès de la personne recommandé sur l’issue de votre recommandation.

Je vous souhaite donc de très bonnes recommandations ! Et surtout, n’oubliez jamais : Qui donne (d’abord) reçoit (ensuite, forcément) !

Rudolf

Rudolf

Laissez un commentaire